Qui nous sommes ?

2èmes rencontres internationales emi LIRE C’EST PARTIR, association loi 1901, créée en 1992 par Vincent Safrat, a pour but de favoriser l’accès à la lecture pour tous, en commençant par les plus jeunes « parce que la littérature aide à vivre, dans un livre, il y a tout… » (Interview au J.D.D., 23/12/2001)

aller voir les prostituées Depuis 1998, Lire c’est partir édite des livres jeunesse vendus au prix unique de 0,80 € l’exemplaire, sans subvention et sans réaliser de bénéfice mais en couvrant toutes les charges (fabrication, droits d’auteur et d’illustration, personnel et frais généraux). Alors, ne cherchez pas nos livres dans le commerce, ils n’y sont pas !

rencontre gouvernement syndicats bf En revanche, vous nous trouverez sur les routes, à la rencontre des enseignants, des enfants et de leurs parents, et sur la Toile bien sûr.

belle rencontre synonyme Si vous souhaitez en savoir plus sur notre association, vous pouvez nous contacter
au 01 64 85 60 48, par mail: [email protected], ou via Nous contacter

site de rencontre gratuit et valable Lire c’est partir fait partie du mouvement Bleu Blanc Zèbre porté notamment par l’écrivain Alexandre Jardin.

agence rencontre professionnelle site de rencontre habibti
Nous invitons chacun à signer l’Appel des Zèbres!
C’est ici: rencontres bayonne pyrénées atlantiques

sites rencontres com  

annonce rencontre femme suisse

rencontre soissons  

Vincent Safrat

rencontre sous x résumé Vincent SafratC’est l’amour du livre qui est le ciment de l’histoire de Vincent Safrat. Les livres qui l’ont fait rêver depuis l’âge de 20 ans. Les livres qu’il a écrits et imprimés. Puis les livres qu’il a édités à son compte et parfois dans de drôles de formats.

kijiji rencontre amoureuse Même s’il reste marginal dans sa démarche, Vincent fréquente le milieu des « grands » éditeurs et imprimeurs. Il constate alors que pour eux, vendre est la finalité, et que les livres invendus seront tous sacrifiés sur l’autel de l’économie et du profit : la sentence sera le pilon.

prostituees isere Refusant cette économie du livre qui repose sur la destruction des invendus plutôt que sur le don, Vincent Safrat « éditeur social » part en croisade contre cette destruction. Il dresse alors un pont entre deux réalités économiques et sociales : celle du marché de l’édition et celle de la banlieue qui connaît des difficultés à accéder à la culture et au rêve.

coin rencontre toulouse Son histoire devient celle du « tout est possible » quand les causes sont justes, et les esprits candides. Il sauve des centaines puis des milliers de livres du pilon, avec la coopération active de quelques, puis de nombreux éditeurs sensibles à sa démarche.

cristiano ronaldo et irina shayk rencontre Récupérer puis distribuer et maintenant éditer puis vendre à 0.80€, voilà le quotidien de Vincent Safrat.

nombre de prostituees en thailande Imaginer des foyers remplis de livres, là où ils n’auraient jamais trouvé leur place, voilà le bonheur de Vincent Safrat.

rencontre zoo paca En janvier 2011, Vincent SAFRAT a été nommé chevalier des Arts et Lettres par Frédéric MITTERRAND.

sites de rencontres chrétiens évangéliques Sandrine FRENTZ, journaliste.

Notre Concept

site rencontre monoparentale québec La maison d’édition publie des albums en couleur aux couvertures souples pour les petits, des livres de poche pour les plus grands et depuis peu des CD audio. Nous imprimons en France et en Espagne.

site rencontre pour ado toulouse L’équilibre économique repose à la fois sur des tirages importants permettant de réduire le coût de l’impression par exemplaire (40 000 exemplaires pour les nouveautés) et un catalogue resserré de 130 titres, renouvelé d’une trentaine de nouveaux textes à chaque rentrée scolaire.

parole chanson grand corps malade rencontre Notre équipe assure elle-même la diffusion et la distribution des livres, principalement auprès des écoles, en relation avec les inspections académiques, et un réseau d’associations de l’éducation populaire.

site rencontres messages gratuits Les enseignants trouvent là une ressource précieuse et économique leur permettant de faire lire tous leurs élèves sans solliciter les familles ou très peu ; des projets autour de la lecture peuvent également voir le jour là où ils étaient difficilement envisageables. Des mairies sont également intéressées.

rencontre ruffiac Lire c’est partir répond ainsi à une véritable demande qui ne cesse de grandir.